Tome & Meyer - Berceuse assassine - Complet - (Re-Up)


Berceuse assassine - 3 Tomes
Scénario : Tome (Philippe Vandevelde) | Dessin : Ralph Meyer | Polar/Thriller | PDF | French | 88MB

Plus que son job de taximan, ce qui mine Joe Telenko, c’est la cohabitation avec Martha, son épouse qu’il hait autant qu’elle le hait. Un soir, Joe décide de tuer Martha et Martha, de tuer Joe… Rouler la nuit dans les quartiers les plus pourris de New York est particulièrement stressant. Ce n’est pourtant pas là l’unique raison pour laquelle «Le Cœur de Telenko» est fatigué. Car Joe Telenko, taximan new-yorkais, sent que son énergie s’en va. Arthur, son ami médecin, a beau lui affirmer qu’il n’a pas lieu de s’alarmer, Joe reste inquiet.


. . . / . . .



Berceuse assassine - 1. Le cœur de Telenko (1997)

Telenko, chauffeur de taxi new-yorkais, passe ses journées à trimbaler des loques dans des quartiers pourris, avec la hantise de claquer comme ce type, dans un film, qui écoutait son cœur s'arrêter tous les quinze battements. Telenko a le cœur fatigué - un peu de tachycardie, quelques extrasystoles, sans compter le stress du métier et le plaisir sans cesse renouvelé de se faire traiter de nul par Martha, sa femme : elle est vissée sur un fauteuil roulant et elle le hait. "On ne divorce pas d'une épouse à roulettes, Telenko !" Elle finira par avoir sa peau, c'est sûr. Comme cette salope qu'il vient de charger dans son taxi et qui se fait tripatouiller par son amant sous le nez de son vieux mari sub-clabotant. Alors, il décide de tuer Martha. Mais il faut des tripes, pour abattre sa femme de sang-froid. D'autant plus qu'elle lui réserve une surprise assez dure à avaler…


. . . / . . .



Berceuse assassine - 2. Les jambes de Martha (1999)

Martha aurait pu choisir un autre homme. Dans ce trou perdu où elle a grandi, ils étaient tous à ses pieds. A cause de ses jambes, justement - des jambes de danseuse. Mais elle aimait Joe Telenko, un type qui buvait trop et conduisait trop vite. Et depuis l'accident, la danse, c'est fini. La vie aussi. Maintenant, Martha rumine sa haine dans un fauteuil roulant. Et pendant que Joe trimbale son taxi dans les quartiers pourris de New York, elle rampe dans la maison, fouille ses affaires et lit son journal, histoire de savoir à quoi ressemble sa vie. Rien d'étonnant : une fille qu'il culbute quand il a de quoi la saouler, les visites à Arthur le toubib, un problème de tachycardie et quelques notes la concernant : " Je vais la tuer. " Car Joe veut la peau de Martha, et Martha aimerait bien voir crever Joe. S'ils ne se quittent pas, c'est que chacun espère contempler un jour le cadavre de l'autre. Au fait, un petit détail. Le toubib avait raison : Martha ne marche pas parce qu'elle ne le veut pas vraiment. Quand elle veut, elle peut.


. . . / . . .



Berceuse assassine - 3. La mémoire de Dillon (2002)

Dillon est le père de l'enfant que Telenko a renversé. Un accident, trois déchéances... au moins. Après avoir vécu le calvaire de Telenko et celui de Martha, nous pénétrons dans le quotidien de cet Indien Navajo plongé malgré lui en enfer. Par la faute de ce couple de Blancs, jamais puni, il a tout perdu. Sa fille Hope. Son épouse Shinya, inconsolable. La vengeance est un plat qui se déguste froid et qui doit se mériter. Dillon va reconstituer, étape par étape, le chemin parcouru par Telenko, l'homme qui lui a volé sa vie. Un véritable parcours du combattant doublé d'une quête initiatique pour cet "American native" immergé dans des villes inhospitalières. Dillon a vécu l'enfer. Exilé loin de sa terre. Exclu par la société des Blancs. Un sacrifice total pour parvenir à ses fins: éliminer Joe Telenko, la source de tous ses maux. Une détermination froide et implacable que l'on se surprend à légitimer, comme on a pu être tenté de justifier la volonté de Joe d'en finir avec Martha avant de comprendre l'envie de cette épouse brisée de liquider son mari coupable de tout ce gâchis... Guidé par la berceuse qu'il chantait à sa petite Hope, le personnage de Dillon brouille encore un peu plus les pièces de ce puzzle psychologique. Sulfureux à souhait !


. . . / . . .




. . . / . . .


















____

Password: pinky